Le Carnet Orange

Carnet de voyage, attrape-rêves, à spirales, bleu, parfois orange, grimoire, autel des sacrifices, feuilles volantes, capturées et aplanies

Je m’appelle Nathalie et j’ai trente-deux ans. J’enseigne le français au collège depuis 2013.

portrait de Nath

Cheminement

Après le lycée, j’ai poursuivi des études en Histoire de l’Art et en Lettres Modernes, deux cursus complémentaires qui ont affermi mon goût pour les choses inutiles.

Ensuite j’ai voyagé. D’abord au Québec, où j’ai été commis d’épicerie puis caissière. J’y ai appris la persévérance, et un peu moins la patience. Après quoi, mon compagnon et moi avons dilapidé notre argent sur les routes américaines. De Chicago à San Francisco, de pneus crevés en plein désert en motels hors de prix noyés dans un brouillard lovecraftien, ce road-trip demeure une étape essentielle de mon parcours. En effet, je suis une rêveuse : j’ai besoin de me confronter à l’altérité, aux grands espaces, je refuse d’appréhender le monde comme une évidence.

Retour en France, j’obtiens un diplôme de technicienne-intégratrice web, crée une boîte que j’appelle Factor-E et décide de tenter ma chance en Australie. Mon homme et moi nous envolons pour Perth, où nous ne trouverons pas de travail mais où nous comprendrons mieux que jamais qu’il faut toujours réaliser ses rêves, sous peine de devenir aigri. Nous rentrons en France avec l’envie de nous poser enfin, mais seulement pour consolider nos projets.

À ce moment, c’est tout à fait par hasard que je me lance dans l’aventure de l’enseignement.

Mon métier

C’est une amie qui m’aiguille, car à ce moment, je ne sais pas bien ce que je veux faire. Révélation : c’est un métier difficile, qui m’a poussée (et me pousse encore !) dans mes derniers retranchements, mais qui offre d’infinies possibilités. Parce qu’il oblige à se remettre en questions tous les jours, à se cultiver sans cesse, à inventer, creuser, réfléchir, créer… Vous l’aurez compris, j’adore ce que je fais, et j’espère bien continuer quelques temps !

Dans les faits

J’enseigne le français au niveau collège depuis avril 2013.
N’hésitez pas à consulter mes profils LinkedIn et Viadeo pour plus de détails !

Ce qui m’anime

La passion des mots et la certitude que chaque être humain a le potentiel de devenir une personne créative et indépendante.

L’écriture

J’écris parce que je ne peux pas faire autrement. J’ai donc commencé en simple dilettante. Comme beaucoup d’ado, j’ai d’abord utilisé l’écriture comme un médium d’expression. J’ai rédigé de mauvais poèmes influencés par l’imagerie gothique, qui ont beaucoup impressionné mes amis au collège puis au lycée :) J’ai également commis un grand nombre de textes courts ressortissant de la poésie en prose, ainsi que deux ou trois nouvelles. Mais je ne savais pas très bien ce que je voulais et rien de tout cela n’était ni très original, ni très abouti.

Enfant, j’écrivais des histoires. Je me souviens d’un recueil de contes de fées dédié à ma prof de français, en sixième, ainsi que de plusieurs cahiers, faux journaux intimes de personnages variés.

Aujourd’hui, j’essaie de mélanger les approches. Je veux apprendre à raconter de vraies histoires, avec des personnages et une intrigue. Et du style. C’est beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît…

Et puis, j’expérimente. Je suis intéressée par des projets moins conventionnels, comme Hell’s Bells (qui n’a pas été mis à jour depuis longtemps, mais c’est une autre histoire) : utiliser l’aspect interactif d’internet pour créer des textes à plusieurs mains, à plusieurs dimensions.

Enfin, j’ai co-fondé l’association Les Chemins de Traverse avec ma sœur, Muriel. Au départ, il s’agissait d’animer des ateliers d’écriture, car nous pensons que l’écriture peut être beaucoup plus vivante, et beaucoup moins solitaire, qu’on ne se le figure habituellement. Puis, il y a eu un webzine, Itinéraire Bis, dans lequel nous avons exploré par le biais d’articles plus ou moins sérieux les sujets les plus variés : nous avons traité des rapports qu’entretiennent musique et littérature, du genre horrifique, de la littérature maghrébine… Nous avons également interviewé pas mal d’auteurs, alors même si nous avons cessé nos activités, n’hésitez pas à aller voir !

J'aime...

Le vent dans les arbres ♠ les carnets ♠ le thé vert ♠ les États-Unis ♠ l'Arizona en particulier ♠ la littérature fantastique ♠ vivre à la campagne ♠ la forêt ♠ le bleu du Silencio et de la boîte magique ♠ le vernis rose ♠ Jessica Jones ♠ Amduscia ♠ écrire ♠ les coquelicots dans les blés ♠ voir la mer ♠ l'automne ♠ ma liseuse ♠ le mot "seuil" ♠ le printemps ♠ lire National Geographic ♠ les chats ♠ regarder les étoiles ♠ l'été ♠ voyager ♠ lire ♠ apprendre...

En parallèle...

Afin de pouvoir prétendre aux concours, j’ai repris des études : je suis inscrite en M1 Lettres Modernes, et je rédige un mémoire sur l'enchantement et la spiritualité dans trois œuvres de fantasy.

Je lis...

Artaud ♠ Clive Barker ♠ Alexandre(s) Dumas ♠ Léa Silhol ♠ Lewis Caroll ♠ Sir Arthur Conan Doyle ♠ Sire Cédric ♠ Barjavel ♠ Pierre Bordage ♠ Flaubert ♠ Fabrice Colin ♠ Stephen King ♠ Donna Tartt ♠ Baudelaire ♠ Robert Louis Stevenson ♠ William Golding ♠ Poppy Z Brite ♠ Yasmina Khadra ♠ Hans Christian Andersen ♠ Catherine Dufour ♠ Ray Bradbury ♠ Franck Thilliez ♠ Neil Gaiman ♠ Maurice Level ♠ François Mauriac ♠ Thomas Geha ♠ ad lib. ...

Publications

Borderline n°14 Brins d'Éternité n°28 Brins d'Éternité n°31 Brins d'Éternité n°34