Le Carnet Orange

Carnet de voyage, attrape-rêves, à spirales, bleu, parfois orange, grimoire, autel des sacrifices, feuilles volantes, capturées et aplanies

[Carnet Bleu] Mars

Pour les Romains, Mars marque le commencement de l’année : avec l’avènement du printemps, débute l’époque de la guerre. C’est la raison pour laquelle ce mois est nommé d’après Arès (c’est pas pour me la péter que je cite son patronyme grec : c’est pour éviter la répétition.) Je ne sais pas encore comment (je rédige le début de cet article en avance), mais j’ai bien l’intention de me refaire un premier de l’an, ce mercredi 20 mars ! [Edit : j’ai rien fait du tout, j’étais trop crevée.]

En revanche, je vais essayer d’éviter de me montrer d’humeur guerrière. 2019, je la veux légère !

Au mois de mars, les Chrétiens récitent la neuvaine à Saint Joseph :

Je vous salue Joseph, vous que la grâce divine a comblé. Vous êtes béni entre tous les hommes, et Jésus, l’Enfant de votre virginale épouse est béni.
Saint Joseph donné pour Père au Fils de Dieu, priez pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail et daignez nous secourir à l’heure de notre mort.
Ainsi-soit-il.

Source : Wikipédia

Je reconnais que le début me fait beaucoup rire (n’y voyez aucun mépris). Je le sens pas trop comblé, le pauvre Joseph.
Pas comme le ou les lièvres de Mars, quoi.

 

J’adore le mois de Mars : il est inconstant, et même s’il fait moche, on ne peut plus douter du retour de la saison claire. C’est un mois plein de promesses. En ce moment, le bord des routes et les jardins débordent de jonquilles (elles me font penser à maman, qui aimait tant les champs de colza et de tournesol pour leur belle couleur ensoleillée).

fleurs
fleurs
fleurs
fleurs
fleurs

Toutes ces photos, c’est le jardin du collège… Bon, le pourtour du parking. Mais c’est trop chouette, non ?

 

Greenpeace m’apprend, en plus, que c’est le retour de la saison du chou-fleur, et moi, j’adore le chou-fleur (le pire étant que je n’en cuisine jamais parce que Mathias n’aime pas ça. Mais voilà, ça me fait plaisir que le printemps revienne, avec autre chose à manger que des navets – vous avez déjà essayé de consommer de saison et local en Bretagne ? Nan, moi non plus, en fait.)

 

Côté arts, j’ai pas vraiment trouvé d’œuvres sur le thème du mois de mars  (ou de la planète hein, je suis pas maniaque) qui me donnaient envie de les partager. Il y a tout de même ce morceau de techno qui m’a toujours fait voyager très loin :

Et puis allez, pour faire plaisir à Mu et se rappeler de vieux souvenirs :

Et, pourquoi pas, Lola Marsh. Ça casse pas trois pattes à un canard (c’est une expression beaucoup plus étrange à écrire qu’à prononcer) mais ça pourrait me mettre de bonne humeur en conduisant (pas autant, toutefois, que quand France Inter a diffusé L’aventurier alors que j’essayais de corriger des copies – mais nan, pas en conduisant, évidemment.)

(S’il y en a parmi vous qui y pensent : nan, pas Bowie. Je l’ai jamais beaucoup aimé.)

 

Sinon, j’ai cette page d’almanach, parce que j’adore les almanachs :

furber mars

Pieter Casteels (III), Furber Twelve Months of Flowers – March, 1730.

 

Donc, mon mois de mars.

J’ai commencé l’étude de Frankenstein en 3e. Comme d’hab’, ils ne mesurent pas la chance qu’ils ont de lire ça plutôt que Montaigne, mais ça va venir !

J’ai écouté ça en boucle :

Et quand je dis « en boucle » c’est genre 250 fois.

Ça m’a servi de bande son pour la quasi-totalité du début du roman dans l’écriture duquel je me suis lancée (wow, vlà la phrase). Autant dire qu’il est… mélancolique.

 

Je me suis mise à regarder Naruto Shippuden. J’en suis à 33 épisodes. Je ne sais pas combien de fois j’ai étiré mes yeux avec les mains en disant tout haut (je parle toute seule devant mon ordi, oui) : « mais qu’il est bêêêêêête, Naruto… » (mais j’adore hein, je me serais arrêtée avant, sinon.)

naruto deidara

Je t’aime, Deidara.

 

Mon disque dur a crashé, j’en ai récupéré un d’appoint avant de recevoir le nouveau, alors j’ai passé un certain temps à réinstaller les mêmes programmes.

Avec les 5e, je fais Lancelot dans cette édition. Je le dis parce que si vous avez des gamins et qu’ils ont plus de dix ans, c’est vraiment une excellente version, je trouve. J’ai fait des discours à Mathias sur la magnificence de cette histoire.

 

Et… voilà. Comme prévu, mars, c’était une renaissance pour moi aussi. Il fait jour à sept heures (plus pour longtemps vu qu’on change d’heure ce week-end, mais laissez-moi me pâmer le temps que ça dure, et que ça revienne.) Je suis d’une zénitude impeccable, même à l’idée de finir à je-ne-sais-quelle-heure pour cause de conseil de classe ou de réunion parents-profs. Je suis tellement cool que je ne regarde pas vraiment l’heure et que du coup je ne dors pas du tout assez. Mon chat est une boule de poils aux rituels bien arrêtés, qui m’aide énormément à m’ancrer dans le quotidien. Il sort toujours à la même heure, rentre toujours à peu près au même moment, dort avec nous, ronronne tout le temps, et miaule dès qu’on ne fait pas les choses dans l’ordre habituel. Chaque fois que je suis énervée ou angoissée, je le regarde dormir ou jouer avec un bout de plastique. C’est hyper rassurant.

 

Billet précédent : | Billet suivant :


Une réponse à “[Carnet Bleu] Mars”

  1. Régina dit :

    Coucou!!!!

    « mais y’a pas de place dans mes pieds pour mettre des canards… » est la réponse la plus pertinente a l’expression « ça casse pas trois pattes à un canard »

    je suis passée par ici il y a pas longtemps et je voulais dire plein de choses et ne sachant par quel bout commencer, j’ai..procrastiné. ( mais quand même, depuis le livre de Damien est dans notre bibliothèque. Alan a adoré moi je ne l’ai pas encore commencé mais c’est le prochain…)

    Bref, j’ai moi aussi besoin et envie de légèreté ( l’ambiance pas top du boulot et le retour du soleil y sont pour beaucoup)

    Donc bilan…il faut qu’on se fasse un truc avec ou sans chou-fleur et AVEC des légumes de saison qui poussent en Bretagne!

    plein de bises et à très vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Coups de coeur

Lecture aléatoire

Billets par thèmes

En ce moment

À presque trente-cinq ans, je me suis mise à Naruto !