Le Carnet Orange

Carnet de voyage, attrape-rêves, à spirales, bleu, parfois orange, grimoire, autel des sacrifices, feuilles volantes, capturées et aplanies

Le questionnaire de lecture 2017

Je n’arrive pas à écrire. Enfin, pas ici, en tout cas. En revanche, ma fanfiction avance bien : il m’est beaucoup plus facile de raconter la vie de personnages imaginaires que la mienne, en ce moment. Mais comme je n’ai pas envie de délaisser le Carnet pour autant, j’ai dégoté deux questionnaires de lecture, parce que c’est toujours cool et que ça permet de faire vivre le blog sans se prendre la tête.

Pour ceux qui ont lu le questionnaire auquel j’avais répondu il y a deux ans, il y aura quelques redites, mais pas trop, normalement :)

Le questionnaire des Quatre

Les quatre livres de mon enfance

Matilda de Roal Dahl, Les petites filles modèles de la Comtesse de Ségur, Ronya, fille de brigand d’Astrid Lindgren et, je triche un peu, la série du Club des Cinq d’Enid Blyton. Ces derniers m’ont moins marquée que d’autres, mais je pense les avoir absolument tous lus (ains que les Clans des Sept, d’ailleurs).

couverture Ronya

Les quatre écrivains que je lirai et relirai encore

Léa Silhol, Antonin Artaud (par tout petits bouts, jamais en entier, mais la puissance de son style est telle que j’ai l’impression de vivre une expérience mystique à chaque fois !) Ray Bradbury, Maupassant (principalement parce que c’est dans ses oeuvres que je puise chaque année pour le chapitre « réalisme » du programme de 4e)

Les quatre auteurs que je n’achèterai ou n’emprunterai probablement plus

Alors là, je ne sais pas ! Je n’achète plus les nouveaux romans de Franck Thilliez depuis [Gataca], que j’ai beaucoup moins aimé que les précédents. Mais de là à dire que c’est définitif… Sinon…disons Angela Morelli, qui écrit de la chick lit et ne m’a pas vraiment transcendée avec L’homme idéal en mieux, Joël Champetier dont j’ai limite détesté le seul roman que j’ai lu, et… allez, Terry Pratchett, ça n’a jamais été ma came (je n’ai jamais fini un seul de ses bouquins.)

Les quatre livres que j’emmènerais sur une île déserte

Ca n’a pas changé, je crois : Histoire de Lisey de Stephen King, Musiques de la frontière de Léa Silhol, Sa majesté des mouches de William Golding (ce sera l’occasion de le relire)… Mais le quatrième… Pourquoi pas Abarat de Clive Barker, tiens ?

Les quatre premiers bouquins de ma liste à (re)lire

J’ai noté que Paula Hawkins (c’est l’auteure de La fille du train) venait de sortir un nouveau roman, Au fond de l’eau, il est tout en haut de ma wish-list. Je dois toujours lire L’esprit de l’athéisme d’André Comte-Sponville, qui est sur ma liseuse depuis plus d’un an. Il faudrait que je relise le premier volume de La dimension fantastique, une anthologie rassemblée par Barbara Sadoul dont je vais étudier quelques textes en classe. Et Vernon Subutex 3 de Virginie Despentes, puisque je viens de finir le 2.

couverture Au fond de l'eau

De A à Z

A pour Auteur – Auteur dont tu as lu le plus de livres

Stephen King. Je ne connais pas La Tour Sombre ni ce qu’il a publié après 22/11/63 (à l’exception de Docteur Sleep) mais j’ai compté, j’en ai quand même lu dix-huit.

B pour « Best » – La meilleure série

Je n’en lis pas… La seule que je connaisse je pense, c’est Harry Potter, donc ça ne me laisse pas tellement le choix ^^ Mais c’est très très bien, Harry Potter, donc ça me va !

C pour « Current » – Lecture en cours

La légende de Marche-Mort de David Gemmel. C’est mon tout premier Gemmel. Ce n’est pas forcément ma tasse de thé, mais arrivée à environ 70 pages je commence à vraiment rentrer dedans. Il y a beaucoup de personnages, alors on finit par en trouver qui nous plaisent (même si je les trouve un peu trop archétypiques.) Pour moi, c’est le duo Talisman- Zuhsaï.

D pour « Drink » – La boisson qui accompagne tes lectures

Du thé vert ou de la tisane (je suis une grande fan de tisanes, c’est mon côté grand-mère).

E pour « E-book » – E-books ou romans papier ?

Les deux. En ce moment, ma liseuse est tout le temps déchargée car je ne prends pas le temps de lire entre deux heures de cours, mais j’aime beaucoup ce support qui est léger et très reposant pour les yeux :)

F pour « Fictif » – Un personnage fictif avec lequel tu serais effectivement sortie au lycée

Pfiou… Albator ? :D Ah zut, c’est pas un personnage de littérature. Eh bien… J’ai envie de répondre Monsieur Rochester (dans Jane Eyre) mais vu qu’il a une quarantaine d’années, ce n’est pas très politiquement correct ^^

Jane Eyre Zeffirelli

Aaah, William Hurt…

G pour « Glad » – Un roman auquel tu es contente d’avoir donné une chance

Je vais dire Crime et châtiment de Dostoïevski. Après ça, j’ai même lu L’idiot. C’est un des rares romans imposés au cours de ma scolarité auquel j’ai donné une chance, à vrai dire (je suis hyper douée pour faire semblant d’avoir lu un bouquin). Je l’ai trouvé parfois un peu long, mais j’ai adoré la manière dont il dépeint la descente aux enfers de Raskolnikov, comment sa culpabilité le mène quasiment à la folie, parce qu’il est persuadé que tout le monde sait. J’ai aimé aussi la fracture qui s’ouvre en lui, le fait qu’il ait tiré plaisir à planifier son meurtre, mais que la réalisation de son fantasme lui apporte tout sauf satisfaction.

H pour « Hidden » – Un roman que tu considères comme un joyau caché.

La peur de Maurice Level. J’en avais parlé en ces pages, il y a deux ans. Je m’étais pris une véritable claque : entre l’écriture à la fois simple et extrêmement ciselée et le portrait de cet homme qui sombre dans la folie, j’ai été complètement envoûtée (c’est marrant, le sujet est similaire à celui de Crime et châtiment, mais pas pour les mêmes raisons). Entre ça et son recueil de nouvelles, Les portes de l’Enfer, que je considère bien supérieur à ce que Maupassant a pu produire dans le même genre, c’est clairement un auteur méconnu à mon sens.

I pour « Important » – Un moment important dans ta vie de lectrice

Je pense que c’est ma première incursion au rayon adultes de la bibliothèque et ma découverte, par le biais de King, de la littérature d’épouvante et de l’imaginaire d’une manière générale.

J pour « Juste » – Le roman que tu viens juste de finir

Vernon Subutex 2 de Virginie Despentes. Je l’ai moins aimé que le un, je ne vois pas bien où elle veut en venir avec tout le côté mystique qu’elle met en place. En revanche, les portraits qu’elle dresse de chaque personnage sont toujours aussi truculents – et pourtant, d’une justesse incroyable, d’autant qu’il y a de tout : des fachos, des réac’, des bobos, des paumés, des puissants…

K pour « Kind » – Le genre de romans que tu ne liras jamais

Des fanfic érotiques sur des gens qui existent. Ça me met mal à l’aise :)

L pour « Long » – Le roman le plus long que tu aies jamais lu

C’est une bonne question. Le fléau, peut-être ?

M pour « Major » – Le roman qui t’a causé le plus gros « book hangover » (« trop plein » livresque – tu ne pouvais plus rien lire après ça.)

Encore une excellente question. Je pense que c’est Les âmes fortes de Giono (que je n’ai pas fini, d’ailleurs). Je l’ai lu dans le cadre de mon M1 de Lettres Modernes et c’était… Comment dire ? C’est le genre de bouquin qui est à la fois génial et épuisant, peut-être parce qu’un peu trop méta-littéraire. Le livre raconte une histoire autant qu’il dévoile son élaboration, à travers les points de vue contradictoires (et parfois mensongers) des protagonistes et les interventions, presque dissimulées, d’un narrateur. C’était une lecture éprouvante.

N pour « Nombre » – Le nombre de bibliothèques (meubles) que tu possèdes

Je ne possède pas de bibliothèques à proprement parler, mais je dirais quatre. Plus une chez mon père. Mais ça ne veut pas dire grand-chose : chez mon père c’est un meuble Ikéa pas bien épais, ici ce sont des étagères hyper profondes, fabriquées par Mathias, et qui cloisonnent le rez-de-chaussée.

O pour « One » – Un roman que tu as lu plusieurs fois

Il y en a plusieurs, à vrai dire : Histoire de Lisey, Matilda, Ronya, Âmes perdues de Poppy Z Brite…

P pour « Préféré » – Ton endroit préféré pour lire

Dans le canapé ou la méridienne, sous un plaid.

Q pour « Quote » – Une citation, d’un livre que tu as lu, qui t’inspire ou qui te fait ressentir plein d’émotions

L’indescriptible est là, partout, dans la déchirure, dans le froncement, dans l’inquiétude, dans le démenti personnel, dans le clair-obscur, dans les pendentifs de la nuée, dans les clefs de voûte toujours défaites, dans la désagrégation sans lacune et sans rupture, et dans le fracas funèbre que fait toute cette démence.

Victor Hugo, L’homme qui rit

Amen.

R pour « Regret » – Un regret de Lecteur

Être incapable d’exprimer mes ressentis de lectrice comme je le voudrais et de ce fait, ne pas parvenir à avoir une conversation intelligente avec un auteur que je rencontre.

S pour « Série » – Une série que tu as commencée mais jamais finie (et dont tous les livres sont sortis)

L’assassin royal de Robin Hobb. Je n’ai jamais réussi à accrocher, ni aux personnages ni à l’univers. J’aurais sans doute dû persévérer : je n’ai pas lu la moitié du volume 1.

T pour « Trois » – Trois de tes livres préférés de tous les temps

Bon, cette question en recoupant d’autres, comment originaliser ? Je vais reformuler et dire les trois livres qui m’ont le plus fascinée ou perturbée jusqu’à maintenant.

La terre sous ses pieds de Salman Rushdie. Autant j’ai jamais réussi à m’intéresser aux Versets sataniques, autant La terre sous ses pieds m’a, à l’époque (j’avais 16-17 ans), profondément remuée. Je recopiais des passages entiers au fil de ma lecture, que je conservais dans mon portefeuille. L’écriture traduisait la sensation que m’évoque le titre : puissante, lente, solide et volcanique. J’ai trouvé sur Babelio une citation que j’aurais très bien pu apprendre par cœur à l’époque :

Chaque fois que quelqu’un qui vous connait disparaît, vous perdez une vision de vous-même. Vous-même comme on vous voyait, comme on a jugé que vous étiez. Amants ou ennemis, mère ou ami, ceux que nous connaissons nous construisent, et ces connaissances multiples forment les différentes facettes de nos caractères, comme les outils d’un tailleur de diamants. Chaque disparition est un pas vers la tombe, où toutes les versions se mêlent et s’achèvent.

Pour en finir avec le jugement de Dieu d’Antonin Artaud. Et À quoi rêvent les loups de Yasmina Khadra. Le roman raconte l’histoire d’un jeune homme qui rejoint les rangs des extrêmistes musulmans, dans l’Algérie des années 80. C’était très dur, et pourtant servi par un style d’une poésie, d’une beauté incomparables. Je garde un oeil sur l’actualité de Khadra, depuis (vous connaissez beaucoup d’hommes qui prennent un pseudonyme féminin pour publier, vous ??)

U pour « Unapologetic » – Quelque chose dont tu n’éprouves absolument aucun remords d’être fan

Les fanfic. Je découvre tout juste cet univers et puisqu’il est amateur, on y trouve de tout… Mais comme en littérature publiée, non ? (Les chanceux qui ont pu assister aux lectures « bras-coude-genoux » savent de quoi je parle :P)

La pratique est encore peu développée en France (je pense qu’ici, beaucoup plus de gens n’osent pas prendre la plume parce qu’ils ne s’en sentent pas légitimes, et c’est bien dommage), mais l’enthousiasme et la passion de ce milieu sont contagieux (désolée, je ne suis pas prête pour l’accord de proximité ^^) et c’est l’occasion pour des gens très talentueux de se faire connaître.

V pour « Very » – Un roman dont tu attends la sortie avec grande impatience, plus que celle des autres

Alors là, il n’y en pas, désolée. Tout ce que je veux, là, tout de suite, c’est la saison 2 de Mindhunter :D

W pour « Worst » – Ta pire habitude livresque

Emprunter des livres aux copains et oublier de les leur rendre. Alors que j’ai HORREUR qu’ils le fassent ;)

X pour « X » – Commence à compter en haut à gauche de ton étagère (la plus proche) et prends le 27ème livre.

Hum, vu que X, c’est 10, pardon mais je vais prendre le 10e. Sachant que je suis dans mon bureau et que l’étagère la plus proche contient les livres que je suis susceptible d’utiliser en classe… Le dernier jour d’un condamné, de Victor Hugo. Parfait, j’adore ce livre. Je le conseille d’ailleurs à quiconque voudrait découvrir Hugo mais est un peu effrayé par sa biblio. Le dernier jour est très court, et d’autant plus percutant.

Y pour « Your » – Ton dernier livre acheté

Vernon Subutex, ben oui je me répète.

Z pour « ZzZ » – Le dernier livre qui t’a tenue éveillée bien trop tard la nuit

Hum… Je n’ai rien lu de très haletant, cette année… Du coup, je pense que ça a dû être La fille du train (en vrai je lis rarement le soir, mais j’ai eu du mal à poser ce bouquin avant de l’avoir fini).

N’hésitez pas à me dire en commentaire, ou sur votre blog, ce que vous auriez répondu !

 

Billet précédent : | Billet suivant :


2 réponses à “Le questionnaire de lecture 2017”

  1. F. dit :

    Alors, puisqu’on parle du W… As-tu lu Ronces Blanches Et Roses Rouges ? :D
    Je précise que je ne tient pas particulièrement à le récupérer, j’ai encore des tonnes de films et séries à regarder, jeux à faire, mangas et livres à lire,… C’était juste pour savoir si ça t’a plu :P (si tu l’as lu bien sûr).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coups de coeur

Lecture aléatoire

Billets par thèmes

5 liens au hasard