Le Carnet Orange

Carnet de voyage, attrape-rêves, à spirales, bleu, parfois orange, grimoire, autel des sacrifices, feuilles volantes, capturées et aplanies

La fin du monde

Ça y est, c’est arrivé. Je suis au chômage technique.

On n’imagine pas l’angoisse d’un prof privé de ses classes. Et encore, moi, je prépare déjà tous mes cours sur PC. Ça ne sera pas compliqué de les mettre en ligne. Morgane en revanche, voit mal comment enseigner l’anglais sans pratiquer l’oral. Mais c’est surtout la soudaineté de l’annonce, et l’incertitude quant à la durée de ce confinement, qui nous ont déstabilisés. D’autant que nous, en Côtes d’Armor, étions encore épargnés (à part un premier cas, déclaré il y a quelques jours. Je crois savoir que le monsieur a été transféré à Rennes, mais qu’il ne s’en sortira pas.) Nos troisièmes, surtout, s’inquiètent… Le DNB sera-t-il repoussé ? Comment s’organiser pour ne rien lâcher, continuer de bosser alors qu’on est chez soi, entouré de jeux vidéos et sans personne pour surveiller ce qu’on fait ? Moi-même, je me pose la question.

Avec Julien, on se disait “mais moi, il faut me structurer, sinon, j’ai quinze ans dans ma tête, je vais me coucher tard, boire des bières et gamer H24 !” Bon, moi, j’aurai toujours mes cours à préparer, d’autant que je me suis lancée dans deux séquences que je n’avais jamais faites : je n’ai rien de prêt. Mais c’est tellement étrange de me dire que lundi, je n’irai nulle-part…

J’adore mon boulot. J’ai bien du mal à imaginer comment je vais pouvoir maintenir l’intérêt de mes cours s’ils doivent se résumer à des fiches. Et puis à quoi bon poser des questions, sans l’interaction avec les gosses ? Sans leurs remarques bizarres, pertinentes ou naïves ? Sans leur concentration adorable et le silence religieux de la classe quand je lis une histoire ?

Sans rire, je vais finir par avoir la larme à l’œil !

 

Billet précédent : | Billet suivant :


Une réponse à “La fin du monde”

  1. Entdaurog dit :

    Je compatis, pour toi et pour les élèves parce que ça risque d’être dur à rattraper comme retard si le confinement se poursuit trop longtemps (déjà que c’est peut-être chaud de faire tenir le programme dans l’année, alors…)

    Tu touches à un truc essentiel dans l’enseignement, c’est le rôle du prof qu’on a en face de soi lorsqu’on est élève. Combien de fois on a pu passer à côté d’un cours parce qu’on avait un prof qui n’arrivait pas à transmettre à nous, jeunes ados un peu cons comme on peut l’être à cet âge…Et combien de cours on été top parce qu’on avait quelqu’un qui nous faisait vivre le truc ! Sans interaction, point de salut. Et si les cours pouvaient se résumer à des fiches, ça se saurait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Coups de coeur

Lecture aléatoire

Billets par thèmes

Je ne fais pas que raconter ma vie

fanfic Dragon Age 2
nouvelle sur Jack l'éventreur

Cliquez sur les images pour accéder aux textes (alleeeeez !)